Etude numérologique

Bien entendu, pour faire une étude complète, un thème numérologique, nous n'allons pas nous en tenir au simple tableau de répartition des chiffres et à l'analyse des manquants et des dominants.

Une étude complète tient compte de tous les éléments simples à notre disposition. Chacun de ces éléments aura une signification particulière et sera sujet à interprétation de la part de l'analyste.

C'est avec l'expérience et la pratique que l'on peut arriver à combiner ensemble les interprétations élémentaires afin de constituer un tout, un ensemble qui se tienne. Dans un thème numérologique complet il ne doit plus y avoir de contradictions. Il arrive en effet que deux chiffres nous donnent deux interprétations complètement opposées. L'analyste doit tenir compte de tout ce qui l'entoure pour arriver à faire la part du vrai du faux et bien souvent la clé sera le tableau de répartition des chiffres qui fait apparaître les manquants et les dominants. En cas de doute il faut toujours s'appuyer sur ce tableau.

Une étude numérologique ressemble en fait beaucoup à l'élaboration d'un programme informatique qui est un assemblage de fonctions simples, de briques, que l'on va combiner entre-elles afin d'obtenir un tout qui tienne la route.

Nous allons voir maintenant quels sont les éléments fondamentaux à notre disposition.

Les éléments simples d'une étude numérologique :

LE PRENOM :

Le prénom seul, a une influence active sur le comportement. Pour cette raison on l'appelle le nombre actif.



LE NOM DE FAMILLE :

Le nom de famille a une influence passive et secondaire, et il représente une tendance héréditaire. Pour cette raison on l'appelle le nombre héréditaire.



LES VOYELLES :

Les voyelles font partie du domaine spirituel et ont une influence sur les aspirations intimes. Pour cette raison, le nombre calculé à partir des voyelles s'appelle le nombre intime.

Le nombre intime est déterminé par les voyelles qui composent votre nom et votre prénom. Ce nombre nous renseigne sur les aspirations et les désirs profonds du sujet.

On l'appelle aussi parfois le nombre de cœur car il décrit les sentiments profond et les talents qui vous motivent.



LES CONSONNES :

Les consonnes font partie du domaine matériel et ont une influence sur les réalisations. Pour cette raison, le nombre calculé à partir des uniques consonnes s'appelle le nombre de réalisation.

Le nombre de réalisation est déterminé par les consonnes de votre nom et de votre prénom. Ce nombre indique la façon dont vous vous réaliserez sur le plan de la vie concrète, sur « le terrain » (vie sociale, professionnelle et matérielle)

On l'appelle aussi parfois le nombre de la personnalité car il décrit l'impression que vous donnez aux autres dans le domaine du physique et du matériel. C'est l'apparence qui se dégage de vous au premier abord.



LE NOM COMPLET :

Le nom complet à une influence sur l'expression générale du sujet. Pour cette raison, le nombre calculé à partir du nom complet (prénom + nom) s'appelle le nombre d'expression.



LA DATE DE NAISSANCE :

La date de naissance détermine le chemin de vie. Une étude sur la date de naissance seule ne présente aucun intérêt, il faut l'associer avec le nom complet.

Un étude numérologique est bien plus précise que l'astrologie car en numérologie deux personnes qui seraient née au même lieu et à la même heure auront des chemins de vie différents à moins qu'elles portent toutes les deux le même prénom et le même nom de famille.



LES AUTRES NOMBRES :

Il existe d'autres nombres que l'on peut calculer à partir des initiales ou bien concernant une date précise. On peut aussi calculer un nombre par rapport à la plaque d'immatriculation de sa voiture, son adresse, son numéro de téléphone, les chiffres qu'il faut jouer au loto, etc... et l'on peut aussi déterminer l'entente entre deux personnes.


Le graphique complet :

L'équilibre de l'expression, donc de la personnalité, est fonction de l'harmonie et de l'entente qui règnent entre le « moi » intime et le « moi » externe.

Voici comment on peut représenter cela sur un schéma :
illustration Etude numérologique

Chacune de ces composantes simple est exprimée par un nombre, résultat d'une addition et d'une réduction à un chiffre de 1 à 9.

Reprenons notre schéma et ainsi vous allez vous familiariser avec les termes techniques utilisés par les numérologues : chacun de ces nombres porte un nom précis, suivant la place qu'il occupe sur le graphique.
illustration Etude numérologique

Le graphique complet du nom correspond à l'analyse de chacun de ces nombres séparément, pour commencer, et conjointement pour faire une synthèse.



Exemple :

Poursuivons avec notre exemple de Jean-Pierre Boisrond...

Calculons d'abord le nombre intime (voyelles) :

 J  E  A  N  -  P  I  E  R  R  E     B  O  I  S  R  O  N  D 
    5  1          9  5        5        6  9        6       
JEAN-PIERRE   BOISROND
 51     95  5    69  6  

Les voyelles ont été chiffrées, il suffit ensuite de les additionner :
5 + 1 + 9 + 5 + 5 + 6 + 9 + 6 = 46

Nous allons maintenant réduire le résultat obtenu en un chiffre compris en 1 et 9 en additionnant autant de fois que nécessaire les chiffres composant le(s) résultat(s) intermédiaires :
4 + 6 = 10
1 + 0 = 1

En fait, cette règle de calcul s'applique de la même façon au niveau des consonnes, au niveau de toutes les lettres du nom, au niveau du prénom et du nom de famille. C'est une règle de base à laquelle vous devez vous habituer : chiffrer les lettres - additionner - réduire à un nombre compris entre 1 et 9.

Les « maîtres-nombres »

En ce qui concerne la réduction à un nombre compris entre 1 et 9, il y a pourtant deux exceptions : 11 et 22.

Si vous obtenez : 92 = 9 + 2 = 11
83 = 8 + 3 = 11
74 = 7 + 4 = 11
65 = 6 + 5 = 11
56 = 5 + 6 = 11
47 = 4 + 7 = 11
38 = 3 + 8 = 11
29 = 2 + 9 = 11 vous ne réduisez pas à 1 + 1 = 2, car 11 est un maître-nombre et il a sa signification propre. Si vous obtenez un total de 22, vous ne réduisez pas à 2 + 2 = 4, car 22 est également un maître-nombre

Les maître-nombres dénotent des qualités exceptionnelles dans les différents domaines d'expression dans lesquels ils apparaissent.

Jean-Pierre Boisrond a donc un NOMBRE INTIME (voyelles) 1. Ce nombre nous renseigne sur les aspirations et les désirs profonds du sujet.

Son NOMBRE D'EXPRESSION (nom complet) est 8. Ce nombre décrit les traits de caractère, les qualités et faiblesses du sujet. De plus, nous savons comment ce dernier s'exprime dans les différents domaines de la vie (amour, travail, amitié...). Enfin, le nombre d'expression a un rapport avec la santé physique.

Le NOMBRE DE REALISATION (consonnes) est 7. Ce nombre indique la façon dont Jean-Pierre Boisrond se réalise sur le plan de la vie concrète, sur « le terrain » (vie sociale, professionnelle et matérielle).

Son NOMBRE ACTIF (prénom) est 11. Ce nombre influence le nombre d'expression. Il confirme des qualités ou atténue des tendances en rapport avec l'expression.

Son NOMBRE HEREDITAIRE (nom de famille) est 6 . Ce nombre influence également l'expression, mais moins activement que le prénom. Pour bien interpréter l'expression du sujet il faut tenir compte du nombre actif et du nombre héréditaire.

Vous savez maintenant comment chiffrer un nom, préparer le tableau de répartition des nombres et calculer les différents nombres du nom !

En savoir plus

Pour en savoir plus sur les interprétations vous pouvez vous procurer un bon ouvrage sérieux. Sachez que les livres les plus gros ne sont pas forcément les meilleurs. En effet, plus on va baratiner sur l'interprétation de tel ou tel chiffre et plus on risque d'introduire des erreurs. Il faut savoir se limiter à l'essentiel et ne pas aller trop profondément dans les détails. La numérologie est une science macroscopique qui tolère de 10 à 20% d'erreurs.

En général, nous ne faisons jamais lire une étude numérologique directement par la personne concernée mais plutôt par un de ses proche. En effet, en lisant un texte qui parle de soi on a tendance à nier les évidences qui sautent pourtant aux yeux de nos proches. On veux cacher ses défauts et c'est bien naturel. Parfois on le fait inconsciemment.

Nous demandons ensuite qu'on nous donne une évaluation en pourcentage concernant la pertinence de l'étude et nous n'avons jamais obtenu moins de 80%.



Retour à la catégorie : Numérologie